L’essentiel à savoir sur la cryolipolyse

La cryolipolyse est un traitement médical destiné aux personnes qui n’arrivent pas à se débarrasser des zones graisseuses de leur corps malgré les nombreux exercices physiques et sportifs pratiqués. C’est une seconde alternative pour éliminer définitivement les amas de graisse trop résistants.

Le principe fonctionnel de la cryolipolyse

La cryopolyse est faite d’un principe d’application de froid, médicalement contrôlé sur une zone de graisses. Cette action provoque la mort cellulaire des adipocytes, c’est-à-dire des cellules graisseuses. Ce phénomène est appelé apoptose. Vous pouvez aller ici pour plus de détails intéressants. En effet, la cellule adipeuse suite à cette action se rétracte, pour être ensuite éliminée par le système lymphatique. C’est une élimination pratique et progressive dont les résultats se présentent dans les trois premiers mois après traitement.

Il faut préciser qu’une séance de cryolipolyse élimine plus de 25 % de la zone graisseuse en cours de traitement. Cela veut dire qu’une seule séance ne suffit pas pour ce genre d’opération. En outre, pour que le traitement soit encore plus efficace, il faudra que le patient maintienne une hygiène de vie correcte. La pratique d’une activité sportive ne serait pas refus. Par contre, un régime ne sera pas nécessaire.

Cryolioplyse : une expertise médicale obligatoire

Le traitement cryothérapeutique peut s’avérer être une opération complexe dans certains cas. Il existe des cas où l’amas de graisse peut être plus grand, dans ces cas, l’intervention d’une chirurgie esthétique serait plus adaptée selon les attentes du patient. Cependant, d’autres techniques d’amincissement sont disponibles en cas d’échec.

La graisse est le support de la peau, et son élimination trop élevée peut entraîner des irrégularités esthétiques. Il peut s’agir des creux, voilà pourquoi il faut opter pour une intervention chirurgicale très pratique et professionnelle. Il faut noter également que les cellules graisseuses doivent être éradiquées de façon naturelle, c’est donc une question de temps et de patience. D’ailleurs, il vous sera proposé peut-être de faire des automassages, c’est aussi une bonne idée pour l’évolution du traitement.